Gourmand`Iz


  • Accueil
  • > Iz`
  • > Des liens qui se font… & se défont !
« | Accueil | »

Des liens qui se font… & se défont !

J’ai toujours trouvé ça étrange, la vitesse à laquelle notre environnement affectif peut changer, parfois suite à un mouvement conscient, parfois sans qu’on s’y attende du tout…

Parfois, on a l’impression qu’il n’y a pas de place pour quelqu’un de plus dans sa vie. On pense pouvoir donner quelques heures, une nuit, mais pas plus. On pense que le tableau est complet, que l’arrivée d’une nouvelle personne romprait l’équilibre fragile. Qu’il n’y a pas de place…

Pourtant, il ou elle arrive. Joue des coudes, bouscule l’ordre. Se pose, s’impose, prend la place qu’il veut. Creuse, fouille un trou, se plante à l’intérieur, prend racine, s’arrose & se laisse pousser, sans tuteur. S’enroule comme une liane, grandit encore, s’enroule encore… Tisse sa toile, phagocyte, parasite… Se rend omniprésent, indispensable, vital… 

Puis s’en va.

Et là, plus rien. Plus d’air, il a tout bouffé. Un énorme trou béant. Des mauvaises herbes qui ont poussé partout. 

Et là, on s’en veut, surtout à soi. De ne pas avoir lutté plus fort, de ne pas s’être mieux protégé, de l’avoir laissé gonfler, prendre de l’ampleur, sans l’arrêter. De ne pas être capable de dire stop au moment où il le faudrait…

Et là, il faut tout recommencer. Désherber, reboucher, nettoyer. 

Reconstruire des murs, plus solides, une forteresse. Fermer à clé, jeter la clé. Loin…


  1. Eric écrit:

    ainsi va la vie… moi ça me fait peur ça…
    je me dis pourtant que si ça se fait tranquillement, normalement, sans grand déchirement… juste parce qu’ainsi va la vie, bah c’est pas grave… pourtant j’ai du mal à le concevoir !
    te dire que dans 30 ans tu revois quelqu’un qui a une époque était le centre de ta vie et te rendre compte que bah y a 30 ans de perdus…
    arffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

    bisous doux

    Citer | Posté 13 février, 2011, 11:28
  2. Chopin écrit:

    Quand tu as mis ce lien sur FB, je me suis dit : mais j’ai déjà lu ça.

    C’est vrai, je suis déjà venu lire. Mais sans laisser de commentaire.

    J’aime bien ton style. Incisif, agréable à lire. On accroche facilement.

    Je crois que mettre ces sentiments par écrit doit aider à les clarifier. Arrêter de faire tourner des idées dans sa tête, et décharger ses troubles sur la feuille, sur l’écran. On se sent mieux, après, n’est-ce pas ?

    Citer | Posté 3 avril, 2011, 21:40
  3. coco écrit:

    j aime bien la métaphore utilisée : elle sert vraiment et elle est bien trouvée !
    pour ma part je serai ton chiendent (je ne pense pas que ça s écrive comme ça mais qu importe ! ) > enlacée et tenace ;-)
    b`Iz

    Citer | Posté 3 avril, 2011, 21:45
  4. Iz` écrit:

    Ca se fait rarement sans grand déchirement, quand quelqu’un qui a pris racine s’arrache de toi… Mais quand c’est le cas, c’est carrément plus vivable…

    Daniel, te revoir ici est un plaisir ! Pour te répondre, je te renvoie à un autre article… Ici !

    Coco : je compte sur toi ;-)

    Citer | Posté 3 avril, 2011, 22:01

Laisser un commentaire

Anywhere out of the World |
Journal d'une vie |
la vie de Théo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cosmopolitaine
| La route vers l'enseignement
| AVOIR OU NE PAS AVOIR LA PO...