Gourmand`Iz


Article du Parisien de ce matin

articleparisien.jpg

 

Pour info, le Parisien dit que les négociations doivent « reprendre dans la journée », nous avons eu un mail de la Direction contredisant cette information. Aucune réouverture des négos n’est prévue pour le moment.

 

Nous poursuivons donc le mouvement de grève DEMAIN ! ! !

 

Photos & vidéos à venir ici très bientôt.


2ème jour de lutte

evil.gif

2ème jour de grève aujourd’hui !
Le résumé de cette lutte, avec photos & vidéos, vous sera livré ce soir ou demain ici même…
J’espère que tout cela va porter ses fruits !

 Bonne journée à tous :)

evil.gif


C’est la luuuuuuuute finaaaaaaaaaale !

Aujourd’hui démarre une nouvelle semaine !

Le week-end est passé bien trop vite à mon goût, mais il a quand même un petit goût de « pas fini » : aujourd’hui, je ne bosse pas…

Mais je me rends quand même sur mon lieu de travail… pour y faire grève !

 & oui !

Aujourd’hui, mes collègues & moi désertons nos postes de travail pour manifester, devant l’entreprise, contre le simulacre d’augmentation générale qui nous est proposée cette année par notre Direction !

J’espère que cela va porter ses fruits !

A tous & à toutes, je vous souhaite une belle semaine !

grve.gif


Si j’ étais…

  1. 1 film ?
    1. Brokeback mountain
    2. 1 BO de film ?
      1. Celle de Pretty Woman : « Pretty woman » & « Wild women do » pour la femme que j’aimerais devenir – « Must have been love » pour *vous savez qui* !
    3. 1 chanson ?
      1. S’il n’y en avait qu’une à choisir, ce serait « Always » de Bon Jovi (cliquez ici pour (re)découvrir)
    4. 1 album ?
      1. « Bounce » de Bon Jovi
    5. 1 concert ?
      1. Pour changer : celui de Bon Jovi, dans 2 mois & demi ! Enfin je vais les voir en vrai ! ! !
    6. 1 sextoy ?
      1. Un gode-ceinture, parce que franchement j’adorerais essayer !
    7. 1 célébrité ?
      1. Une femme qui s’est battue pour de grandes causes, là comme ça je dirais Simone Veil (c’est d’actualité en plus !)
    8. 1 voiture ?
      1. Un 4×4, le plus beau étant le Touareg de Wolkswagen
    9. 1 endroit ?
      1. Une ferme pas trop loin de la mer, en Normandie
    10. 1 fantasme ?
      1. Une partouze ! lol ne jugez pas !
    11. 1 projet ?
      1. Faire un road trip aux USA avec mon frère, ou ouvrir un restaurant avec mon frère aussi
    12. 1 série TV ?
      1. Parce qu’il n’en faut qu’une : Brothers & Sisters, dont chaque épisode m’arrache une larme
    13. 1 plat ?
      1. Le poulet coco de mon frère
    14. 1 pêché capital ?
      1. Là je ne peux pas choisir, j’en ai 2 qui sont vraiment ex-aequo : la paresse et la gourmandise
    15. 1 regret ?
      1. David. Notre rencontre, notre histoire, notre séparation… je ne sais pas ce que je regrette le plus, mais c’est lié à lui en tout cas.
    16. 1 fléau ?
      1. La rage.
    17. 1 combat ?
      1. Celui pour les droits de la famille AU SENS LARGE : homoparentalité, mères porteuses, droits des pères lors des divorces…
    18. 1 arme ?
      1. Mon regard de tueuse !
    19. 1 vêtement ?
      1. Une robe, n’importe quelle robe, j’adore les robes !
    20. 1 personnage de Sex & The City ?
      1. Carrie bien sûr ! Parce qu’un rien l’habille, parce qu’elle est un subtile mélange des trois autres, parce qu’elle a trouvé son Mister Big !
    21. 1 loisir ?
      1. Les séries TV !
    22. 1 objet de déco ?
      1. Un tableau représentant un coucher de soleil sur la mer, avec des bateaux…
    23. quelqu’1 du sexe opposé ?
      1. Un tombeur, genre George Clooney !
    24. 1 bêtise ?
      1. Refaire plusieurs fois les mêmes erreurs : suis une spécialiste !
    25. 1 livre ?
      1. « Parce que je t’aime », de Musso
    26. 1 auteur ?
      1. Musso !
    27. 1 groupe de musique ?

      1. Euhhhhhhhh… BON JOVI ???
    28. 1 citation ?
      1. « Vieillir ensemble, ce n’est ajouter des années à la vie, mais de la Vie aux années » [Jacques Salomé]
    29. 1 émission de télé ?
      1. N’oubliez pas les paroles !
    30. 1 chaussure ?
      1. Des Manolo Blahnik : talons de 10.5cm, couleurs tape-à-l’oeil, forme originale.

    Pour mon frère !

    Et un dragon, un !

    dragon.jpg

    & une recette que j’aimerais beaucoup que tu essayes, une !

    Sauté de mines

    Ingrédients (pour 8 personnes !) : 500g de farine, 13 oeufs, du sel, 200g de carottes, 200g de brèdes chinoises, 50g d’ail chinois, 50g d’oignons verts, de l’huile, 400g de jambon cuit, 300g de crevettes, de l’huile de sésame.

    Préparer la pâte à nouilles

    Mettre la farine en fontaine.
    Battre les œufs légèrement avec du sel et verser dans la fontaine.
    Mélanger et pétrir pour avoir une pâte souple et homogène. Laisser reposer.
    Laminer en bandes minces (2mm) et détailler lanières (2mm). Fariner.
    Cuire à l’eau bouillante salée et légèrement huilée. Egoutter, rafraîchir et égoutter à nouveau.
    Mélanger avec un peu d’huile et réserver.

    Préparer la garniture

    Ciseler les brèdes en grosse chiffonnade et les sauter.
    Tailler les carottes en julienne et les sauter.
    Tailler le jambon en julienne.
    Cuire les oeufs en fines crêpes et les émincer en julienne.
    Décortiquer les crevettes et les sauter.

    Sauter le mélange

    Dans un wok, sauter les nouilles avec l’ail chinois et les oignons verts coupés en tronçons, ajouter la garniture, bien mélanger.
    Verser un filet d’huile de sésame, poivrer et servir aussitôt.

    Remarques

    Il est possible de réaliser ce plat avec des mines (nouilles chinoises) sèches, vendues en sachet plastique comme les pâtes traditionnelles, au rayon exotique ou chinois des supermarchés.


    En réponse à Steven.

    [Suite au jeu paru ici]

    1- Alors pour l’anecdote : Attention, c’est un peu osé, mais WTF..tu te souviens de notre petite séance photo sur la plage croyant qu’on était seuls dans les parages ?

    Alors toi tu fais de la question coquine bien avant l’heure de la question coquine mdr ! Mais comme tu dis : WTF !

    Je pose le contexte : nous sommes en Croatie depuis quelques jours, il fait une chaleur à crever… On ne peut même pas se rafraîchir dans l’Adriatique car l’eau, elle, est glaciale. Impossible d’y foutre un pied sans se sentir électrocuté !

    On décide de découvrir ce qu’il se passe au bout de la plage qu’on squatte allègrement et après avoir marché quelques minutes, on découvre une magnifique petite crique de galets, isolée, cachée du reste du monde parce que située dans un petit renfoncement de la côte. On fait quelques photos, d’abord parce que c’est magnifique, puis parce qu’on se prend au jeu : on se lance donc dans une séance photos de nous même qui dure de longues minutes… toutes les poses y passent, Steven & Isa sont en Croatie et ça va se savoir !

    Finalement, motivé par le silence et l’impression d’être sur une île déserte, tu te dénudes et on continue les photos. D’abord soft, puis nettement plus coquines ! Puis tu me supplies d’en faire de même : c’est pas que j’ai pas envie, mais moi j’ai beaucoup plus peur que toi qu’on nous grille ! Je me laisse finalement tenter et c’est repartie pour une nouvelle séance… Là, tu prends genre 300 photos lol, idem : d’abord soft, puis plutôt osées et complètement dénudées !

    Juste après qu’on se soit rhabillés, un jogger est passé à 3 centimètres de nous. Premier fou rire, première mortification. Tu entends des voix, on se penche, la crique voisine accueille deux jeunes femmes nues. On se retourne, on se rend compte que notre crique borde un camping dont le jardin est squatté par quelques vacanciers. Total fou rire, totale mortification ! De deux potes seuls au monde qui cherchaient à épicer un peu leurs vacances, on devient deux pervers exhibitionnistes ! La honte !

    2- Pour la question coquine : Que pense-tu du voyeurisme ? C’est quelque chose qui pourrait d’intéresser ?

    Nan, c’est pas vraiment mon truc… J’aime bien regarder des films de temps en temps, mais regarder des « vrais » gens faire des trucs ça ne m’intéresse pas des masses. Je sais que ça en fait triper certains, mais moi je pense que je m’ennuierai ! Ca doit être assez excitant, donc bon je pourrais l’envisager comme préliminaire à autre chose : genre je fais ma voyeuse puis je participe aux ébats ! Sinon, ça sert à quoi, à part rester sur sa faim ??

    3- Et enfin pour la question de réflexion : Selon toi, quelle condamnation doit-on donner aux criminels de type violeurs ou pédophile. Penses-tu que l’internement serait à privillégier ou plutôt l’emprisonnement ?

    La peine de mort pour les pédophiles. Rien d’autre. Les interner ? Non, ce serait être trop clément avec eux ! Les foutre en prison ? Nan, ils seraient capables de recommencer en en sortant de toute façon. Le mal qu’on fait à un enfant doit être puni de façon proportionnelle au préjudice subi. La mort, purement et simplement. Un enfant abusé perd son insouciance, sa capacité à faire confiance, rate des étapes (ou les brûle, c’est pire !) de la construction de son identité sexuelle. On ne guérit pas de ça. Donc la peine de mort, clairement. Je ne vois rien d’autre d’assez fort…


    En réponse à CissCool.

    [Suite au jeu paru ici]

    1- Toi&Moi : Est-ce qu’il y a des questions que tu voudrais me poser ? des choses que tu ignores sur moi et que tu aimerais savoir …

    Je n’ai « investi » ton blog que très récemment, alors je ne sais que peu de choses sur toi… Il doit bien y avoir la réponse quelque part sur ton blog ou sur celui de mon frère, mais je me suis toujours demandée où était Brebiland et pourquoi tu avais affublé ce coin d’un nom pareil (juste parce qu’il y a plein de brebis peut-être ?).

    Je sais que ton mari a été muté à la Réunion pour 3 ans… Etes-vous déjà allés ailleurs ? Si oui, quel est l’endroit qui t’a le plus plu ? Si non, est-ce prévu ? Et où aimerais-tu aller ? Quel métier exerce ton méri exactement ?

    Tu as deux fils… Prévoyez-vous d’avoir un troisième enfant ? Tu as envie d’avoir une fille ?

    Bon et bien… sympa quand les interrogatoires font 180° comme ça ;-)

    2- Question Coquine : Quel est ton fantasme ? (question bateau mais assez révélatrice lol)

    Mon fantasme n’est pas totalement sexuel… il l’est bien sûr, sinon aucun intérêt d’y répondre dans la partie coquine… Mais en fait, ce n’est pas une position particulière, un lieu particulier ou une personne particulière qui me fait fantasmer, mais c’est surtout ma propre façon de vivre ma sexualité. Ce dont je rêve, c’est d’être capable de faire la pétasse à mes heures perdues. Rentrer chez un homme une heure après l’avoir rencontré dans un bar, m’organiser des 5 à 7 se terminant par « merci et peut-être à bientôt »… Je rêve d’une sexualité légère, spontanée, dans l’action plus que dans la réflexion, dans la chair plus que dans les sentiments. La diversité des partenaires (pas non plus une multiplication extrême, hein !), des moments, des sensations… Je rêve de papilloner, de me sentir courtisée, convoitée, d’être la femme qu’on veut conquérir mais qui ne s’abandonne jamais totalement… Ce type de contexte, de situation, est un vrai, un ENORME fantasme.

    PS : à l’heure où j’écris ces lignes, je suis assise dans le bus direction le boulot, et si mon voisin me lit discrètement, faudra pas que je m’étonne qu’il cherche à me violer une fois arrivés à destination ;-)

    3- Actualité /Grande Cause : Quel genre de reportage peut te faire pleurer ?

    Les reportages ne me font pas pleurer. Mon Dieu, triste constat que celui que je fais en ce moment même : je suis davantage sensible à la fiction qu’à la réalité ! Devant des séries TV, ou devant des films, il n’est pas rare du tout que je verse quelques larmes, ou au moins que j’ai les yeux mouillés… Mais je n’ai absolument aucun souvenir d’un documentaire qui m’aurait fait le même effet… Aucun ! Si c’est pas un défaut de sensibilité, ça !!!

    Je suis désolée de ne pas pouvoir développer plus, mais quand y a pas y a pas !


    En réponse à Coralie.

    [Suite au jeu paru ici]

    1/ Dépeins le pire de mes défauts

    What a question ! Délicate à aborder, mais puisque tu m’invites à le faire… ;-)

    Pour moi le pire de tes défauts est ton incapacité à adapter ton langage à la situation dans laquelle tu es. Tu as un vocabulaire et une syntaxe naturellement soutenus et tu les utilises quelque soient la personne en face de toi et le sujet de la conversation en cours… Ca peut faire un peu pompeux, un peu arrogant !

    2/ Raconte : c’est comment faire un cuni ?

    Je ne suis pas une grande experte en la matière ! Mais ma petite expérience m’a plutôt satisfaite jusqu’ici… Au début c’est super troublant parce que complètement nouveau et différent de ce qu’on a toujours connu…

    Mais sentir une femme se tordre de plaisir, en gémir, c’est tellement plus gratifiant qu’avec un homme, pour qui c’est plus mécanique ! Quand on arrive à donner du plaisir à une femme, ça veut dire qu’on a été suffisamment à l’écoute, suffisamment dans le don, et ça rend fier !

    Pour ce qui est de l’acte physique en lui même, je ne sais pas comment le décrire… c’est tour à tour comme rouler une pelle, comme lécher une glace, comme picorer des miettes… une alternance de rythmes différents, de pressions différentes… c’est un art très difficile à maîtriser…

    Bref : ça fait longtemps, et je trouve cela bien dommage là tout à coup !

    3/ Barack Obama : Réel espoir ou soufflé retombé ?

    Oh la la !! Je ne suis pas très très politique alors euhhhh… Je pense qu’au niveau symbolique, son élection c’est quelque chose de très fort, de très beau… C’est plein d’espoir, porteur d’un message de tolérance, d’avancée…

    Maintenant je t’avoue que ne m’intéressant absolument pas à la politique étasunienne (encore moins que la française, c’est dire !) je suis dans l’incapacité la plus totale de juger de ses actes ou du bienfait de son arrivée à la Présidence ! Sorry !


    En réponse à Andrea.

    [Suite au jeu paru ici]

    1) Rhum et Chicha, Ça te dit quelque chose?

    Tu parles si ça me dit quelque chose ! Lol ! On a passé notre année de Terminale sans jamais passer un week-end à jeun… lol

    Rhum & Chicha, ça me rappelle nos innombrables soirées chez mes parents, quand Audrey & toi avaient remplacé les soirées avec David & Manue, qui squattaient chez nous pratiquement tous les week-ends, quand ils sont partis vivre en Alsace… Après leur départ, c’est les soirées « djeun’s » qui ont envahi la maison… Pas besoin d’occasion, pas besoin de truc à fêter, vous étiez là tout le temps… ! On fumait la Chicha, on refaisait le monde, on buvait du rhum & du mousseux avec ma mère et son mari, on dansait avec mon frère et l’autre Audrey… on allait sur MSN & on parlait à tous nos contacts en étant super bourrées… Bizarrement, ça avait beau être l’année du bac, le boulot n’était pas au coeur de nos préoccupations ces soirs-là…

    Chouettes souvenirs !

    2) Qu’est ce qui est totalement rédhibitoire pour toi chez un homme ?

    Je vais répondre à la question selon un angle sexuel, of course, puisque c’est le thème… Ce qui est totalement rédhibitoire pour moi, c’est un mec qui ne sait pas embrasser ! C’est un truc au delà duquel je ne peux pas aller, impossible : blocage !

    Je me souviens d’un type que j’avais rencontré sur Internet juste après ma rupture avec S., en 2007. A peine quelques semaines après. Il s’appelait Marc et m’avait trouvée sur Copains d’avant, on n’était pas du tout des copains d’avant lol mais il avait flashé sur ma photo et voulait qu’on apprenne à se connaître. Moi j’avais envie de me changer les idées, donc j’étais plutôt opé. On passe pas mal de temps à s’envoyer des mails, puis rapidement on s’échange nos numéros de téléphone et pareil, on s’appelle pas mal.

    Puis un soir il vient chez moi, j’habitais encore à Sartrouville. Tout se passe bien, il est super mignon, un peu plus âgé comme j’aime, genre une bonne trentaine d’années, on discute bien, bref dans ma tête je me dis qu’il peut rester là pour la nuit s’il le souhaite, je suis totalement open.

    Et là… c’est le drame : il m’embrasse. Horreur, malheur ! J’avais pas connu ça depuis le lycée, avec Del (tu te souviens de Del, Andrea ?)… Sa langue : un espèce de gros bout de bois mouillé tout dur qui fait des cercles dans ma bouche… C’était horriiiiiiiible ! J’étais à la limite de l’étouffement et ma langue à moi, elle, elle ne pouvait pas en placer une !

    Le pire, c’est que j’avais vraiment envie qu’il se passe un truc… J’ai un peu hésité, me suis dit que le reste pouvait peut-être être sympa, mais l’idée qu’il passe la nuit à m’embrasser comme ça était insoutenable… Donc je l’ai repoussé, et bien sûr, incapable de lui donner la vraie raison de ma « non-motivation », j’ai prétexté que j’avais en fait pas encore digéré ma rupture et que je n’imaginais pas faire l’amour avec quelqu’un d’autre que mon ex… Il est reparti la queue entre les jambes et surtout, la langue bien ramassée dans sa bouche à lui.

    Donc voilà Messieurs, vous pouvez avoir plein de qualités, si vous ne savez pas embrasser, je peux pas, c’est MORT !

    3) Marc Levy ou Guillaume Musso?

    Guillaume MUSSO sans l’ombre d’une hésitation ! Il y a quelques bouquins de ça, j’aurais beaucoup plus hésité ! Quand j’ai découvert Marc Levy… woua… une cousine m’avait offert « Et si c’était vrai » et je suis tombée amoureuse… Un amour qui a encore grandi avec les 4 ouvrages suivants ! Mais plouf, sixième bouquin & grosse déception ! Entre temps, j’avais découvert Musso & ses romans où se mêlent un talent incroyable pour la littérature populaire, sans chichi, sans phrase pompeuse (ce qui n’est pas le cas de Levy qui est un spécialiste des grandes phrases qui paraissent jolies à la première lecture mais qui sont en fait creuses parce que pleines de fioritures !) et surtout une imagination de ouf ! Un roman de Musso, c’est une délectation, c’est du suspense, c’est comme regarder un film qui t’arrache forcément quelques larmes… Les romans de Musso ne m’ont jamais déçue, le dernier est un peu moins bien mais son écriture me ravit toujours :)


    En réponse à Eric

    [Suite au jeu paru ici]

    1/ Comment vois-tu notre vie à tous les deux dans 1 an ?

    Elle aura changé notre vie, pour sûr !! Physiquement, on sera différents, et du coup, dans notre tête, on sera certainement plus confiants, plus légers…

    & puis vu qu’on a décidé de retourner à la vie, peut-être, pourquoi pas, qu’on sera devenus de vrais boutes-en-train, de toutes les sorties, de toutes les teufs ! Lol

    Ce que j’espère mais que je ne peux pas vraiment « prédire », c’est aussi qu’on ait quitté notre appart’, cette ville… Peut-être qu’on ne sera pas encore partis de la région parisienne (ça je le vois plus pour fin 2011… une intuition, lol !), mais j’ose espérer qu’en tout cas on ne sera plus aux Mureaux… On aura un appart’ plus grand, situé dans une petite ville où tout est un peu plus détendu…

    Ce que je nous souhaite à tous les deux aussi, c’est qu’on soit chacun dans un job sympa, qui nous donne envie de nous lever le matin, où on a pas besoin de cacher qui on est !

    Dans un an, j’aimerais qu’on soit de vrais NOUS ! Plus proches de ce qu’il y a à l’intérieur, toute cette vie qu’on a à partager, à exploiter !!

    2/ Fantasme à assouvir rapidement ?

    Bah alors très honnêtement… baiser ! Lol… Je sais c’est à la fois pas grand chose et beaucoup, balancé comme ça ! Mais c’est ce qui se rapproche le plus de ce qu’on peut appeler un fantasme mdr… Cela fait de trèèèèèèès nombreuuuuuuuuux mois que je n’ai pas eu de rapport sexuel ! Du coup, mon fantasme number one, c’est d’en avoir un lol ! Tu vois, rien d’excentrique, rien d’extraordinaire, juste une bonne partie de jambes en l’air ! Ni plus ni moins !!

    3/ Le regard des gens sur la différence ?

    Les gens portent un regard méchant sinon méfiant sur la différence… Quand on ne se reconnaît pas dans l’autre, la solution de facilité est de rejetter sa différence, d’en faire quelque chose de malsain. Ca permet de se dire que ce que nous nous sommes, à l’inverse, est juste et bon, plus sain, mieux. Si ça s’arrêtait là, ce ne serait pas si nuisible que cela, mais le problème, c’est que les manifestations de ce rejet sont souvent extrêmes, violentes. On scrute parce qu’on est surpris de voir quelque chose qui ne nous ressemble pas, on grimace parce qu’intérieurement on se dit que si c’est différent de nous c’est que c’est moins beau, on interpelle parce qu’on est pas capable de gérer le fait que l’autre n’est pas pareil que nous. Enfin surtout ce qu’on est pas capable de gérer, même sans être ultra narcissique, c’est que notre façon d’être, de faire, de nous comporter n’est pas universelle et peut donc être critiquée lorsqu’elle est mise en comparaison avec d’autres façons d’être, de faire, de se comporter.

    Même si je condamne ces rejets de la différence, je suis bien obligée d’avouer que je m’y adonne aussi souvent qu’un autre !

    Selon moi, quand on prône l’ouverture d’esprit et la tolérance, il faut aussi tolérer ceux qui rejettent ceux qui ne leur ressemblent pas car après tout, ce n’est pas l’autre qu’ils rejettent mais simplement l’idée que ce qu’ils sont à titre personnel n’est pas LA vérité, LA bonne façon d’être.

    Facile à dire, hein ?


    12345

    Anywhere out of the World |
    Journal d'une vie |
    la vie de Théo |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cosmopolitaine
    | La route vers l'enseignement
    | AVOIR OU NE PAS AVOIR LA PO...