Gourmand`Iz


  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 27 juillet 2008

\ / WE Cocooning \ /

jcetleschiens.jpg

Après cette semaine & ce début de week-end plutôt mouvementés, le reste du WE se devait d’être un peu plus calme & surtout plus reposant.

 

& il le fut !

 

Réveillée tard & rien d’autre à faire que discuter avec JC, regarder la TV & updater les Gourmand’Iz.

 

Entre deux promenades des chiens, nous avons donc passé notre temps sur le canapé, ce qui n’était pas pour me déplaire…

 

Un peu de vaisselle, un dîner & un visionnage du « Monde de Némo » plus tard et hop ! le WE s’achève en douceur

 

Peter Hoeg a bien raison quand il affirme que « le voyage ne va pas sans un chez soi que l’on quitte et où l’on revient » !…

 

Maintenant il me faut de nouveau rassembler mon courage & mon énergie afin d’êre *opé* dès demain matin car une nouvelle semaine de m***e va commencer !

 

Eh oui, les soucis de transports, c’est jusqu’au 17 août, alors d’ici là je dois m’armer de patience !

 

Bonne fin de WE à tous les Gourmands, et, trève d’avarice, à tous les Non-Gourmands également !

 

Bises,

 

Iz`


The River’s King

cremalatina.jpgVendredi, petite journée de travail. Et oui, je ne travaillais que le matin alors le temps est passé assez vite. En rentrant, petit crochet *shopping* avec Vloul à La Défense pour tenter de trouver des chaussures (pour moi) & des fringues (pour elle)…

Ensuite, quelques courses rapides avec JC et passage éclair à ma toute nouvelle banque pour y récupérer ma toute nouvelle carte bleue…

A 18h, Laëti est arrivée à la maison pour se changer rapidement : elle arrivait tout droit du boulot & nous devions ensuite retrouver mes collègues à Paris.

Après cette longue semaine placée sous le signe de la galère, il me fallait bien une bonne occasion de décompresser !

Dans la semaine, certaines de mes collègues avaient décidé d’organiser une petite soirée sympa pour nous détendre & nous amuser.

En bonne copine, j’avais proposé à Laëti de se joindre à nous : elle aussi avait eu une semaine difficile & avait bien besoin d’une petite soirée entre amis.

Nous avions rendez-vous sur un quai de Seine, devant la péniche où était organisée une soirée qui promettait d’être sympa… A cause des transports (encore !) & après s’être paumées dans les rues de Paris, nous sommes arrivées avec une bonne heure de retard, mais tout de même bien décidées à nous éclater

Les ingrédients de la soirée ? Un buffet pas assez garni selon l’avis général, de la bonne musique, des amis déchaînés, deux croisières sur la Seine et surtout, surtout, beaucoup (TROP ?) d’alcool ! Nous avons bu, ri & dansé jusqu’à 4h du matin, heure à laquelle on nous a gentiment poussés vers la sortie…

Un taxi plus tard, nous nous retrouvions, Laëti & moi, le cul gelé posé devant une gare St-Lazare fermée & déserte avec, dans le désordre, les symptômes suivants : froid, fatigue, trop bu, pas assez mangé, envies pressantes… Bref, la recette idéale pour nous rendre folles de frustration lorsque nous avons appris que notre train – le tout premier de la journée – ne partait que deux heures plus tard !

A l’ouverture de la gare, les yeux embués de sommeil, nous nous y sommes réfugiées pour attendre patiemment.

A moitié endormies, sur le banc d’abord et dans le train ensuite, c’est dans un état second que nous sommes arrivées à destination. A 7h pour moi, & près de 3/4 d’heure après pour Laëti…

Dès que j’ai franchi la porte de mon appartement & après avoir été obligée de réveiller JC (il avait laissé ses clés sur la serrure, ce qui m’empêchait d’ouvrir de l’extérieur !), direction les toilettes puis plongeon dans mon lit, quasi nue, pour n’en émerger qu’en début d’après-midi !

Une nuit riche en alcool, musique et complicité, & cela faisait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé alors j’en ai bien profité !

Bises gourmandes,

Iz« 

The Rivers King
Album : The River's King

0 image
Voir l'album


En mode *Reading…*

Les bouquins & moi, c’est toute une histoireChiner pour trouver LE livre qui m’accompagnera, tourner les pages noircies d’encre, imaginer les personnages, visualiser les décors…

La lecture c’est tout un Univers, un monde de mots & d’images qui en découlent… Un moyen de s’évader, d’épancher sa soif de curiosité…

Le maître de cet art, selon moi, c’est Guillaume MUSSO… & ses livres qui me font voyager, qui me donnent envie de me lover dans un endroit douillet pour les parcourir encore & encore ! Ses histoires de vie inspirées, ses mots justes & le petit zeste de fantastique, ciment de chacun de ses romans… Un auteur dont j’attends chaque nouvel ouvrage avec impatience & excitation

Guillaume Musso
Album : Guillaume Musso

5 images
Voir l'album

Il a remplacé depuis quelques années mon premier amour, Marc LEVY, dont les premiers romans m’ont enchantée et définitivement ralliée à son fan club… ‘Et si c’était vrai…‘, ‘La prochaine fois‘… Des histoires d’amour magiques & envoûtantes… Malheureusement, la qualité des romans, selon moi, se dégrade… Le style est moins travaillé, les histoires moins crédibles (ou du moins, j’ai de moins en moins envie d’y croire !)… Néanmoins, je me procure chaque nouveau roman dès le jour de sa sortie, et je suis encore ponctuellement conquise par certaines « pépites » qu’on trouve dans ses livres… Des phrases en or qui se glissent ça & là et qui donnent tout de même envie qu’on y revienne !

Marc Levy
Album : Marc Levy

8 images
Voir l'album

La femme de ma vie, côté romans, c’est Anna GAVALDA… Chacun de ses livres me laisse avec un sourire qui ne s’efface que des heures après l’avoir refermé… Des phrases simples, des personnages attachants & populaires… Des histoires de vie touchantes & difficiles… Un ré-gal !

Anna Gavalda
Album : Anna Gavalda

4 images
Voir l'album

Elle a été rejointe récemment par Katherine PANCOL, dont je n’ai lu que les deux derniers romans mais cela sera bientôt rectifié ! Je vais me procurer chacun de ses bouquins… « Les yeux jaunes des crocodiles » & « La valse lente des tortues » sont deux livres qui se suivent, et quand on referme le premier, c’est avec un réel soulagement qu’on découvre qu’il y a une suite… Par contre, après le second, on en veut encore, mais c’est déjà fini… Heureusement que j’ai encore toute sa bibliographie à découvrir !

Katherine Pancol
Album : Katherine Pancol

2 images
Voir l'album

Anna DILLON, elle, m’a éblouie avec « La liaison » & « Répercussions », deux livres à suivre également, & qui racontent l’histoire d’un adultère du point de vue de la femme trompée, du mari volage & de la maîtresse abusée tout à la fois… Avoir les visions des trois personnages fait qu’on a du mal à les départager ou à prendre parti, et le dénouement nous laisse mitigé : heureux pour celui/celle/ceux qui s’en sort(ent) & désolé pour l’(les) autre(s)…

Anna Dillon
Album : Anna Dillon

2 images
Voir l'album

Dans un tout autre genre, Elsa LINUX est l’auteure la plus sexy qu’il m’ait été donné de lire… Sa trilogie du même nom, parodie du Journal de Bridget Jones, est un régal pour les lecteurs avides de Gourmand’Iz érotiques & sulfureuses… Comme l’auteure partage son nom avec le personnage principal, l’envie de savoir si les livres sont autobiographiques est omniprésente à chaque fois que j’en lis un épisode ! Je viens de finir le troisième volet, & j’espère vraiment qu’elle ne va pas s’arrêter là car en plus d’être sexy à souhait, Elsa est drôle & attachante… Un vrai plaisir !

Elsa Linux
Album : Elsa Linux

3 images
Voir l'album

En espérant avoir donné envie à certains de découvrir un peu de mon univers, je reste à votre écoute pour vos suggestions en matière de lecture !

Iz.


En images !

chocolat.jpg

Voici quelques chefs d’oeuvre préparés avec talent & amour par ma petite soeur Kiki !

 

Je lui dédicace donc cet article & la remercie pour son dévouement en tant que Responsable Artistique de ce blog !

 

Bisous doux ma chérinette…

Images by Claire224
Album : Images by Claire224

4 images
Voir l'album


Anywhere out of the World |
Journal d'une vie |
la vie de Théo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cosmopolitaine
| La route vers l'enseignement
| AVOIR OU NE PAS AVOIR LA PO...